La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > France contemporaine politique > Macronisme > Quand M. Philippe réglait son compte à M. Macron

Quand M. Philippe réglait son compte à M. Macron

vendredi 25 décembre 2020, par René Merle

Nous avons connu le Président jupitérien, à la parole rare, puis le président allant au contact de la foule, au risque de mots blessants à l’emporte pièce, puis le président haranguant d’innombrables assemblées du Grand Débat (c’est à dire du grand « Écoutez moi »), puis le président père de la Nation en état de guerre médicale.
La contagion virale vient de nous donner d’autres facettes de ce président caméléon : il y a peu de jours, dans un long interview donné à l’Express, notre convalescent de la Lanterne s’est posé en monarque éclairé, philosophe sociologue et métaphysicien, au risque de l’emphase, de la récupération tous terrains, de l’opportunisme électoral, du tout et son contraire, de la contradiction rebaptisée « complexité », et finalement du grand vide.
Pour échapper à ces « en même temps » vertigineux, et savoir qui était vraiment notre jeune président, j’ai choisi de me reporter aux propos de quelqu’un qui le connaît bien, puis qu’il en a été le premier ministre.
Voici ce que disait M. Étienne du temps où il était dans l’opposition au Président Hollande, dont M. Macron était le conseiller et le Ministre des finances :

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/trois-fois-ou-edouard-philippe-a-dezingue-emmanuel-macron-avant-de-devenir-son-premier-ministre_2192213.html

Allez donc croire à la politique après cela !

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP