La Seyne sur Mer

Accueil > Identités, régionalismes, nationalisme > À propos des nouveaux censeurs multiculturalistes et autres

À propos des nouveaux censeurs multiculturalistes et autres

mercredi 3 mars 2021, par René Merle

Devant le tumulte qui secoue l’intelligentsia (???) parisienne [1] et ses métastases dans nos chers territoires, j’ai repensé à ce qu’écrivait l’an dernier Anicet Le Pors [2] dans un entretien donné à l’Humanité le 12 novembre 2020 [3] :
« Dans le vide idéologique qui caractérise à notre époque le débat politique se sont engouffrés, outre des charlatans, des promoteurs d’idéologies de substitution qui ont investi des causes le plus souvent justes et respectables mais pour en donner une interprétation sectaire aspirant avec arrogance au statut de paradigme politique : écologisme, féminisme, multiculturalisme, compassionnisme, etc. »

Notes

[2Anicet Le Pors a été ministre de la Fonction publique de 1981 à 1984. Mais aussi ingénieur chez Météo France, économiste à Bercy, président de chambre à la Cour nationale du droit d’asile, conseiller d’État, syndicaliste CGT et membre de la direction du PCF.

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP