La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > 1945-2000 et au-delà > USA donneurs de leçons... Dioxine, crime de guerre

USA donneurs de leçons... Dioxine, crime de guerre

vendredi 9 avril 2021, par René Merle

Sur la Raison d’état et la Réalpolitk, cf. :Marc Aurèle. Quand le philosophe a les mains sales ?

Trump nous l’avait épargné à sa façon, en focalisant sur la seule santé de sa nation, même si elle impliquait un conflit économique avec d’autres puissances, et au premier chef la Chine. Et voici que le très démocrate Président Biden, attendu comme le Messie par les Belles Âmes occidentales, a renoué plus que jamais avec la légende des États Unis Empire du Bien en lutte contre l’Empire du Mal. Ainsi en va-t-il de ces leaders démocrates en lesquels beaucoup d’Européens ont placé des espérances de démocratie et de justice.
Je ne peux m’empêcher de me souvenir, car j’avais plus que l’âge de raison à l’époque, que durant la guerre du Viêt-Nam l’armée étasunienne, de 1961 à 1971, a procédé à des épandages massifs du défoliant, notamment l’agent orange porteur de la dioxine, afin de raser la protection végétale et de détruire le milieu de vie des combattants du Front de libération nationale du Sud-Viêt-Nam, avec à la clé, et jusqu’à aujourd’hui encore, d’innombrables pathologies et la naissance de milliers et de milliers d’enfants monstrueusement handicapés. Et c’est la très démocrate président Kennedy qui lança cette opération baptisée à l’américaine Rand Hand au grand profit des multinationales de l’agrochimie, dont Monsanto !
En 2016, le président Obama est allé faire ami ami avec le régime communiste du Viet Nâm, qui l’a reçu royalement, avec en partage pour les deux parties l’inquiétude devant la montée en puissance de la très nationaliste Chine [1] (communiste !).
Realpolitik qui s’est accompagnée de promesses étasuniennes sur l’aide à la décontamination…
Il n’en reste pas moins que le pays proclamé Empire du Bien a commis de 1961 à 1971 un des plus abominables crimes de guerre, et rien ne nous préserve de pareilles interventions si les USA les estimaient nécessaires à leurs intérêts.

Notes

[1La Chine a activement soutenu la guerre vietnamienne de libération antiaméricaine, mais dès la victoire éclata le conflit frontalier provoqué par la Chine en 1979, et aujourd’hui les deux pays ont des visions opposées en ce qui concerne la souveraineté dans la riche mer de Chine méridionale

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP