La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Amérique latine > Cuba

Cuba

mardi 13 juillet 2021, par René Merle

Alors que la crise sanitaire a anéanti la principale ressource d’une population déjà étranglée par le blocus criminel imposé par les États-Unis, le président Biden, le chéri des Belles Âmes françaises a osé déclarer :
« Les États-Unis appellent le régime cubain à entendre son peuple et à répondre à ses besoins en ce moment crucial, plutôt que de s’enrichir ».
Une nouvelle « révolution de velours » en perspective, comme la CIA a su en susciter dans les ex-républiques soviétiques, en liaison avec l’émigration cubaine, un nouveau Porto Rico ?
Les successifs présidents étatsuniens n’ont jamais accepté que leur chasse gardée de bordels, casinos, mafia, tourisme décérébré… et tortures, leur soit enlevée.
Et ils jouent sur l’absence de solidarité internationale, patente depuis la disparition de l’URSS.
Quelle tristesse...
Laissera-t-on faire ?

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP