La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Union européenne > Une bien curieuse visite de l’histoire récente par le Parlement (...)

Une bien curieuse visite de l’histoire récente par le Parlement européen

mercredi 25 septembre 2019, par René Merle

L’Histoire officielle proposée aux générations qui n’ont pas connu la guerre et la guerre froide…

Je viens de lire avec stupéfaction et indignation la résolution « historique » votée par la majorité du Parlement européen, droite et sociaux démocrates confondus.
Allez-y voir :
Parlement européen

Professeur d’histoire retraité, je me félicite de ne pas avoir à enseigner une Histoire ainsi passée à la moulinette européenne. Mise dans le même sac du communisme et du nazisme ; voile pudique jeté sur les responsabilités des puissances occidentales et du capitalisme allemand dans la montée et l’affirmation du nazisme ; pacte germano-soviétique dénoncé sans la moindre mention au lâche traité de Munich, signé par la France et la Grande Bretagne un an avant ; curieuse omission du rôle décisif de l’URSS dans la défaite du nazisme ; silence total sur la complicité atlantique avec les régimes dictatoriaux d’Espagne, du Portugal, et de la Grèce ; et, sucre sur les poires, appel à la condamnation légale de toute mention positive du nazisme… et du communisme.

J’imagine quelle aurait été la réaction de mon père à la lecture de ce texte, lui qui, comme tant d’autres, a adhéré au communisme dans la Résistance.

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP