La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Espagne > Retour sur la crise catalane

Retour sur la crise catalane

samedi 19 octobre 2019, par René Merle

La République, mais quelle République ?

Cf. : La crise catalane
On peut estimer légitime ou illégitime l’aspiration catalane à l’indépendance, mais on ne peut nier qu’elle n’est pas le fait de quelques groupuscules ou de quelques cénacles dirigeants.

L’immense "Tsunami popular" ou "Tsunami democràtic" qui a déferlé dans les rues de Barcelone témoigne d’un appui populaire.

Les Comités de Défense de la République, comités de base ou « soviets » de la protestation, pensent faire fléchir le pouvoir par la désobéissance civile.
On remarquera dans la foule de jeunes qu’ils entraînent les drapeaux catalans du républicanisme de gauche, mais aussi, solitaire et qui donne le frisson, le drapeau violet sang et or de la République espagnole que les fascistes franquistes abattirent en 1939.
Nostalgie stérile ? Ou peut-être signe que la crise ne peut être résolue que par l’avènement d’une véritable démocratie en Espagne, où les miasmes du franquisme liés à la puissance de la droite empoisonnent l’atmosphère.

1 Message

  • Retour sur la crise catalane Le 19 octobre 2019 à 16:21, par comte Lanza

    Les indépendantistes catalans accepteraient peut-être de rester dans une république espagnole, à condition que celle-ci soit fédérale.
    Mais ce n’est pas plus à l’ordre du jour qu’une monarchie fédérale espagnole, je crois.

    Il est intéressant de se demander pourquoi (à ma connaissance) les Catalans ne trouvent pas de soutien chez leurs voisins proches. C’est que ceux-ci (Valenciens, Baléares) ont peur d’être phagocytés par une "grande Catalogne" indépendante" qui prétendrait incorporer toutes le régions de langue catalane.
    Ces régions préfèrent donc jouer les bons élèves de "l’Espagne des autonomies" (ou Estado autonómico, nom donné à l’organisation de l’Etat espagnol).

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP