La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > XIXe siècle (jusqu’en 1914) > Royaume Uni > William Benbow, « Grand National Holiday »

William Benbow, « Grand National Holiday »

mercredi 23 octobre 2019, par René Merle

La classe ouvrière enfin posée comme classe

Cf. : De Peterloo au Brexit

Si vous avez envie de rafraîchir votre anglais, autrement que par les niaiseries prétentieuses qui encombrent les magazines, lisez un des textes fondateurs du mouvement ouvrier britannique, publié à compte d’auteur par William Benbow, Grand National Holiday, and Congress of the Productive Classes, 1832.
Benbow (1784- 1864). Prédicateur proche des Quakers (prédicateur « unconventional », comme disent ses biographes !) à Manchester, et militant radical, il tint ensuite un café à Londres, collabora à la presse radicale et devint un redoutable pamphlétaire, actif dans the National Union of the Working Classes.
Défenseur des Productive Classes, la classe ouvrière enfin posée comme classe, il soutint le premier en 1832 l’idée du « National Holiday », grève générale insurrectionnelle mais pacifique, et la développa dans le mouvement chartiste, notamment avec George Julian Harney. Il fut arrêté en août 1839 à la veille de ce qui devait être the Sacred Month de cette grève générale chartiste, et fut condamné en 1840 à six mois de prison pour sédition. Il émigra ensuite en Australie.

Lire le texte de Benbow sur : Benbow

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP