La Seyne sur Mer

Accueil > Identités, régionalismes, nationalisme > Encore sur l’identité, Brassens > Encore sur l’identité, Brassens > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Encore sur l’identité, Brassens

17 mai 11:56, par MP

7’06" ! Pas formaté pour le passage sur les radios. Pour la petite histoire, Maxime le Forestier raconte que Brassens a laissé dormir dans ses tiroirs des années la Supplique ..., au motif qu’il n’était pas satisfait de l’avant-dernier vers "Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant" Il cherchait un autre mot que "pédalo", qui ne lui convenait pas. Finalement il n’a pas trouvé. Pédalo est donc resté. Brassens était extrêmement sensible au langage, attentif aux mots, et il travaillait beaucoup ses textes. Et jetait beaucoup aussi. On a l’impression que tout coule de source, alors que tout est travaillé, (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP