La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > XVe - XVIe siècles

XVe - XVIe siècles

Dernier ajout : 27 juin.

Articles de cette rubrique

  • Philippe Desan - Montaigne politique

    29 juin, par René Merle

    J’ai récemment rappelé que je conserve précieusement les trois tomes des Essais que j’avais étudiés en prépa, (en 1953 !), et il m’est souvent arrivé d’y revenir, en picorant, mais toujours en fait dans la matrice originelle de ma jeunesse étudiante : une œuvre intemporelle saisie en pièces détachées en morceaux choisis. Montaigne le philosophe, Montaigne le moraliste, Montaigne l’antidogmatique, Montaigne le pédagogue, etc. Bref un Montaigne hors temps, éternel dispensateur de curiosité, de lucidité et de (...)

  • Croquants

    21 juin, par René Merle

    Confinement aidant toujours, bien qu’allant sur sa fin, j’ai poursuivi mes lectures sur le XVIe siècle, en abordant sa terrible seconde moitié, celle des guerres de religion. Deux France qui s’affrontent, d’un côté la tradition catholique enracinée et le pouvoir royal peu disposé à laisser se développer un contre pouvoir politique, de l’autre, née des aspirations humanistes du début du siècle à la réforme des abus de l’Église et à l’appel au libre arbitre individuel, une « religion prétendue réformée », (...)

  • La Boétie dans son siècle ?

    15 mai, par René Merle

    J’écrivais il y a peu[XVIe Siècle français. L’État, c’est "Nous" ?] : « Ce n’est peut-être pas, ce n’est sans doute pas un hasard si c’est en 1546-1549 que le Périgourdin La Boétie écrivit son De la servitude volontaire, j’y reviendrai dans un prochain article. » J’y reviens donc.
    Il a déjà été souvent question de la Boétie sur ce site (voir le mot clé La Boétie. Je focalise ici en particulier sur la pertinente interrogation de Gérard Pavillon dans l’article À propos de Montaigne et la Boétie. Quid de l’omission (...)

  • XVIe Siècle français. L’État, c’est "Nous" ?

    13 mai, par René Merle

    Confinement aidant, je me suis replongé dans l’histoire de ce siècle couvert du mot magique de Renaissance et qui, pour beaucoup, n’évoque que le souvenir des Châteaux de la Loire, belle visite d’été. Le XVIe siècle est si loin que, hormis les spécialistes, beaucoup peuvent penser n’avoir que peu à tenir de lui. Le souvenir est froid, alors que la braise des siècles plus récents ne demande qu’à être réallumée.
    Mais je m’en suis tenu à la France, pour laquelle ce siècle fut de fureur et de sang, guerres (...)

  • Montaigne et la peste

    19 mars, par René Merle

    Notre Président nous a incité à profiter de ce confinement pour lire, et mon libraire favori a fait de même. Lisons donc. Il paraît que La peste de Camus est un best seller depuis un mois… Pour mon compte, j’ai retrouvé le très stimulant livre III des Essais de Montaigne. Et ce dans un inattendu rebondissement sur l’actualité, puisque c’est la peste déclarée en juin 1585 à Bordeaux poussa Montaigne, qui terminait son mandat de maire, et se trouvait alors à Libourne, à renoncer à rejoindre les jurats (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP