La Seyne sur Mer

Accueil > Regards sur le monde contemporain > Amérique latine

Amérique latine

Dernier ajout : 18 janvier.

Articles de cette rubrique

  • Atahualpa Yupanqui, « ¿dónde está Dios ? », Où est Dieu ?

    24 janvier, par René Merle

    Atahualpa Yupanqui - Preguntitas sobre Dios - Petites questions sur Dieu
    Un día yo pregunté : 
Abuelo, dónde está Dios. 
Mi abuelo se puso triste, 
y nada me respondió. 


    Un jour, j’ai demandé : « Grand-père, où est Dieu ? » Mon grand-père devint triste, et ne me répondit rien.
    Mi abuelo murió en los campos, 
sin rezo ni confesión. 
Y lo enterraron los indios, 
flauta de caña y tambor.
    Mon grand-père est mort dans les champs, sans prière ni confession. Et les Indiens l’enterrèrent, flûte de roseau et le (...)

  • Frontera verde, mini série.

    2 janvier, par René Merle

    Je ne sais pas si vous suivez les nouvelles séries « internationales » que Netflix ajoute discrètement à son catalogue : Brésil, Espagne, Israël, Turquie, et j’en passe. J’ai regardé récemment, sans savoir de quoi il s’agissait, une série colombienne, Frontera verde (la frontière verte) et je ne l’ai pas regretté. Une intrigue policière, située aux limites de la Colombie et du Brésil, frontière de contact entre la « civilisation » et l’Amazonie vraie, qui veut approcher charnellement l’envoûtement de la selva (...)

  • Una vez más, Padura… et Cuba

    22 novembre 2020, par René Merle

    J’ai traité de Padura dans un récent billet : Cuatro estaciones en la Habana, Netflix Des fois je me demande si ça vaut la peine d’écrire des billets pareils… Bien sûr je sais ce que valent les compteurs, mais quand même 13 vues signalées… On est loin des succès reçus par mes vitupérations antimacroniennes Eh bien, et même s’il y a par les temps qui courent des choses plus importantes à pointer, j’y repique en bon masochiste, pour vous signaler une interview déjà ancienne de Padura, qui situe bien son (...)

  • Cuatro estaciones en la Habana, Netflix

    17 novembre 2020, par René Merle

    En me promenant parmi les annonces de Netflix, j’ai été attiré, - tropisme pour la langue espagnole, et intérêt pour Cuba -, par le titre d’une série : Cuatro estaciones en la Habana. J’ai été encore plus séduit quand j’ai vu que les quatre épisodes étaient inspirés par quatre romans de Leonardo Padura, et que Padura en était co-scénariste. Le journaliste et romancier Leonardo Padura, on le sait ou on ne le sait pas, connaît un vrai succès de lectorat dans le monde « hors Cuba », alors qu’à Cuba, où il est (...)

  • Identité. Adiós pueblo de Ayacucho

    29 mai 2020, par René Merle

    Une pensée pour le peuple péruvien, si cruellement frappé par l’épidémie, particulièrement dans la zone urbaine littorale où se sont entassés les émigrés de l’Altiplano, chassés par la guerre civile et par la misère. Il n’est peut-être pas nécessaire d’être Péruvien de l’Altiplano pour aimer cette chanson.
    Eminemment national dans ses innombrables réalisations régionales et locales, le huayno s’enracine particulièrement dans la région d’Ayacucho. Un des huaynos ayacuchanos les plus connus est sans doute le très (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP