La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > Court XXe siècle, 1914 - 1945 > France

France

Dernier ajout : 18 mai.

Articles de cette rubrique

  • Jean Longuet, au lendemain du Congrès de Tours, 2 janvier 1921

    19 mai, par René Merle

    Quand l’unité se défit
    Je me suis toujours demandé ce que j’aurais fait si, militant socialiste SFIO en décembre 1920, j’avais été placé devant l’alternative de "rester dans la vieille maison" ou de m’engager dans l’aventure communiste. Pour mon grand-père, ouvrier socialiste, le choix avait été de demeurer socialiste[[Il disait : "Aquelei communisto, pican troou fouart" (notation poétique) : "ces communistes, ils tapent trop fort". Mon père, né en 1911, avait dès sa majorité adhéré au Parti socialiste. (...)

  • Résistance au nazisme en Alsace

    25 avril, par René Merle

    La "Heimat" sous la croix gammée
    J’ai publié récemment un ensemble de documents concernant la position des communistes français et alsaciens sur la situation alsacienne au lendemain du passage à la France de cette région alors allemande depuis 1871. Les Communistes et l’Alsace au lendemain de la guerre de 1914-1918 La question de l’identité des « provinces libérées ». Spécificités alsaciennes et positions de classe À la suite de cette publication, j’ai reçu de Daniel Muringer* nombre d’informations sur le (...)

  • Les Bretons et le communisme (suite)

    21 avril, par René Merle

    Suite à mon article Les communistes et la "question bretonne", 1932, j’ai reçu du professeur Denis Gwendal (Université Rennes 2) une très intéressante référence :
    Je pense que l’article (lien ci-dessous) de mon collègue Ronan Le Coadic vous intéressera sûrement : en liant vote communiste et système ancestral de "quévaise" en Centre Bretagne, il remet en cause - pour le moins - le cliché des Bretons catho/réacs...
    Campagnes rouges de Bretagne
    J’ai trouvé ce texte passionnant, d’abord parce qu’il (...)

  • Pétain 1940 – Hommage à Mistral. De l’identité provençale à l’identité nationale pétainiste

    13 mars, par René Merle

    Je signalais dans un article récent que le même accueil "folklorique" arlésien avait été accordé aux congressistes communistes de 1937 et au maréchal Pétain en 1940... Le Parti communiste, l’unité nationale et la provençalité affichée, 1937 Mais en cette fin d’été 1940, ce n’est pas seulement la parade folklorique qu’utilise l’Ordre nouveau de la Révolution nationale. En un tour de main, l’idéologie identitaire provençale de Mistral devient, par les bons soins de Maurras, une idéologie nationale française : (...)

  • L’opéra de quat’sous

    26 février, par René Merle

    Il flotte toujours autour de l’Opéra de Quat’sous (Die Dreigroschenoper) un parfum de guerre sociale. En témoigne par exemple la réaction de l’Humanité (27-11-2007) à la diffusion par Arte de la comédie musicale de Bertolt Brecht et Kurt Weill, créée le 31 août 1928 à Berlin. (La pièce est inspirée de celle du dramaturge anglais John Gay, The Beggar’s Opera l’Opéra des gueux, 1728. « Il n’y a pas bandit plus grand que Mackie le serineur. Ni d’ailleurs de plus grand séducteur. Mais le marchand Peachum, loueur (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 145

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP