La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > XIXe siècle (jusqu’en 1914) > Marx-Engels avant 1852

Marx-Engels avant 1852

Dernier ajout : 19 janvier.

Articles de cette rubrique

  • De la modernité de Musset et de Marx, et du matérialisme capitaliste

    9 novembre 2020, par René Merle

    Voici deux extraits de deux œuvres a priori sans relations, et pourtant… Leurs auteurs sont de la même génération qui vit naître et mourir le romantisme alors que s’affirmait le matérialisme sans âme, mais oh combien performant, de la révolution capitaliste… Au-delà de ces deux extraits, je ne peux naturellement que vous inciter à lire l’intégralité de ces deux textes magistraux, et d’une certaine façon fondamentaux, que vous trouverez facilement sur Internet. Et vous mesurerez combien ils peuvent éclairer (...)

  • Ewerbeck et Marx, 1846 - De la diffusion des œuvres de Marx

    29 mai 2020, par René Merle

    Un billet pour les initiés : On a pu lire sur ce site des extraits des articles que Marx écrivit à Paris lors de son séjour en 1844. Rédigés en allemand, publiés à Paris par la revue Deutsch-Französische Jahrbücher, et le journal allemand de Paris Vorwärts, tous deux entièrement en allemand, ils ne pouvaient toucher que le petit cercle des démocrates allemands fixés à Paris, et, par des voies détournées, les radicaux allemands d’outre Rhin. Autant dire que le lectorat français n’en sera pas informé. La (...)

  • Marx et la bourgeoisie capitaliste. 1847

    3 mai 2020, par René Merle

    J’ai donné il y a peu une incitation saint-simonienne de 1832 au développement capitaliste, censé apporter à tous progrès et bien-être. Ce texte était à bien des égards prémonitoire. Au temps du capitalisme ascendant et optimiste. Saint-Simonisme et industrie
    Mais il m’incite à ricocher sur ce qu’écrivait quinze ans après le jeune Marx (il n’avait pas trente ans…) dans son Manifeste du Parti communiste, écrit fin 1847 et publié quasi confidentiellement en Allemagne en 1848, texte qui a eu depuis le destin (...)

  • Marx 1844 et les insurrections des Canuts

    19 avril 2020, par René Merle

    "Plus l’intelligence politique d’un peuple est développée et répandue, plus le prolétariat gaspille - du moins au début du mouvement - ses forces dans des émeutes irréfléchies, infructueuses, et bientôt noyées dans le sang. Parce qu’il pense sur le mode politique, il aperçoit la raison de tous les maux sociaux dans la volonté, et tous les moyens d’y remédier dans la violence et dans le renversement d’une forme d’État déterminée. À preuve, les premiers soulèvements du prolétariat français. Les ouvriers de (...)

  • Le jeune Marx, société et éthique

    1er avril 2020, par René Merle

    Un extrait de La Sainte Famille que Marx écrit à l’âge de 26 ans. Il lie catégoriquement l’avènement d’une éthique humaniste au changement révolutionnaire de la société " Nul besoin d’une grande sagacité pour découvrir le lien de nécessité qui rattache le matérialisme au communisme et au socialisme, quand on connaît les doctrines matérialistes touchant la bonté originelle et l’égalité des dons intellectuels des hommes, la toute puissance de l’expérience, de l’habitude, de l’éducation, des influences des (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP