La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > XIXe siècle (jusqu’en 1914) > Marx - Engels après 1852

Marx - Engels après 1852

Dernier ajout : 25 avril.

Articles de cette rubrique

  • Retour à Marx ?

    26 avril, par René Merle

    Je l’ai déjà dit à mes anciens lecteurs. Je le redis à mes nouveaux... Amis marxistes, marxiens, marxisants, marxologues, je suis des vôtres (ce site en témoigne), et c’est toujours avec intérêt que je reçois vos analyses, annonces de publications, transferts d’articles plus ou moins fondamentaux (comme d’ailleurs je reçois ceux d’amis libertaires, écologistes… ou d’amis sans engagements). Mais c’est de Marx qu’il s’agit ici. Comme nombre d’entre vous, j’ai baigné dans le chaudron magique du marxisme à une (...)

  • À propos de Marx...

    29 mars, par René Merle

    Dans son Marx XXIe siècle. Textes commentés, Paris, Éditions Textuel, 2012, Philippe Corcuff refuse le faux choix "de gauche" qui voudrait que les marxistes aient tendance à privilégier le collectif contre l’individuel, et, ce faisant, à laisser le monopole de l’individu, de ses aspirations, de ses frustrations, de ses souffrances, aux tenants du capitalisme libéral. Philippe Corcuff insiste au contraire sur le fort attachement de Marx à la figure de l’individualité, tant comme appui de la critique (...)

  • Marxiste ?

    26 février, par René Merle

    Mon commentaire sur un point de l’entretien Denis Collin – Yvon Quiniou sur la Sociale : le marxisme
    Dans cet entretien qui porte essentiellement sur la position à prendre par rapport à la religion, Denis Collin pose aussi la question de la constitution d’une sorte de pôle intellectuel disons « marxiste », pour aller vite. En ce qui me concerne, point ne m’est besoin de recourir au marxisme pour dénoncer l’emprise religieuse qui entend bien se placer au-dessus des lois de la République. Ma qualité de (...)

  • Mort de Marx, 1883 - Revue de presse

    9 décembre 2019, par René Merle

    La presse parisienne et la mort de Marx

  • Le "Manifeste du Parti communiste", Engels, Andler 1901

    15 novembre 2019, par René Merle

    Sans négliger les publications antérieures (traductions françaises de Marx, et notamment celle du Capital en 1872, articles de La Revue socialiste, etc.), c’est peut-être grâce au professeur germaniste, et militant initialement "possibiliste" Charles Andler [1866] que les socialistes français eurent une approche concrète de la pensée de Marx. En 1901, il traduit et publie le Manifeste pour la Bibliothèque socialiste : K.Marx et F.Engels, Le Manifeste communiste, I, Traduction nouvelle par Charles (...)

0 | 5

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP