La Seyne sur Mer

Accueil > France contemporaine > Santé

Santé

Dernier ajout : 25 mai.

Articles de cette rubrique

  • Quelques nouvelles du déconfinement...

    25 mai, par René Merle

    Nécessité du corps, les grandes surfaces comme les supérettes sont pleines. Plaisir retrouvé de la vie, un monde fou à la plage paraît-il. Nous avons enfin pu voir notre fille dans son foyer, à distance respectueuse et sous le regard amical d’une éducatrice. Tous masqués évidemment. Quand nous sortons, bien peu encore, ringards que nous sommes de la catégorie octogénaires sensibles, nous continuons à nous masquer. Ce qui est de moins en moins le cas de qui nous croisons. Premières grosses chaleurs, (...)

  • En mai, fais ce qu’il te plaît ?

    12 mai, par René Merle

    Le Déconfinement commence, mais pour autant, chacun le comprend, l’épreuve est loin d’être derrière nous et nous réserve encore bien des mauvaises surprises.
    En tout cas, elle n’a été révélatrice que pour ceux qui étaient aveugles d’une évidence : la société ne peut fonctionner que grâce à ces innombrables « qui ne sont rien », pour reprendre la célèbre formule de notre président, ceux et surtout celles dont les légitimes revendications avaient été pendant des années, et particulièrement ces dernières, ignorées (...)

  • Le corps du Roi... dans le Métro ?

    27 avril, par René Merle

    Je redonne ci-desous (en italiques) ce que j’écrivais il y a un peu plus d’un an après la visite de notre Président au salon de l’Agriculture. Pourquoi ressortir cela aujourd’hui, sinon pour réaliser à quel point la crise actuelle, en privant notre Jupiter de ses descentes terrestres supposées le rendre populaire, le renvoient à la solitude d’une apparition télévisée solitaire, ou à une visite masquée dans des lieux où, il y a deux mois, il n’aurait pas envisagé de ses rendre, puisque le masque était (...)

  • Le pangolin...

    20 avril, par René Merle

    Lu avec plaisir sur le site de l’ami Louis Vaisse :
    Le Pangolin

  • Les Vieux et l’économie

    20 avril, par René Merle

    J’ironisais récemment quelque peu sur le fait que, dans notre modernité lénifiante l’on avait banni le terme de « Vieux », si ordinaire dans notre enfance, au profit du roboratif « Sénior ».
    Cf. Avant, c’était pas pareil ?
    Hélas, les dures réalités du temps nous ont ramené au vieux substantif… « les Vieux ». Oubliés les fringants Seniors… Toléré à peine le faussement révérenciel « nos Anciens »…
    Les Vieux !
    Ces Vieux qui encombreraient les lits de réanimations et de soins intensifs, si l’on n’était pas « obligé (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP