Categories

Accueil > Socialistes 1871-1918 > « La Marseillaise » révolutionnaire de Gaston Couté, 14 juillet (...)

« La Marseillaise » révolutionnaire de Gaston Couté, 14 juillet 1910

jeudi 25 juillet 2019, par René Merle

Une terrible chanson insurrectionnelle plongeant dans l’actualité




Quelques précisions :

En ce 14 juillet 1910, Gustave Hervé, le rédacteur en chef du journal socialiste antimilitariste et insurrectionnel la Guerre sociale, est en prison (la Santé) pour délit de presse.

Albert Aernoult était un jeune soldat envoyé au camp disciplinaire de Djenan-el-Dar, en Algérie (une des multiples facettes du tristement célèbre Biribi). Il y fut battu à mort pas trois gradés.

Jean-Jacques Liabeuf, guillotiné le 2 juillet 1910, était un jeune ouvrier condamné à tort pour proxénétisme. Il se vengea en attaquant des policiers et en en tuant un.

Aristide Briand est alors président du Conseil et ministre de l’Intérieur. Il est pour les socialistes révolutionnaires l’image même de la trahison, lui qui syndicaliste révolutionnaire, prônait la Grève générale, puis, proche de Jaurès, devint secrétaire général du Parti socialiste français, avant de passer à un "républicanisme-socialiste" très modéré !

Les Gardes françaises, chargées de la sécurité du Roi, rejoignirent le peuple lors de l’attaque de la Bastille.

Répondre à cet article