La Seyne sur Mer

Accueil > Religions, croyances

Religions, croyances

Dernier ajout : 13 avril.

Articles de cette rubrique

  • Islamophobie ?

    15 avril, par René Merle

    https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/islamophobie-linvention-dun-concept

  • Grenoble. Où sont les fascistes ?

    12 mars, par René Merle

    https://www.marianne.net/agora/les-signatures-de-marianne/iep-de-grenoble-ou-sont-les-fascistes

  • Après Trappes, quelques réflexions

    24 février, par René Merle

    Je disais revenir sur ce que l’on appelle maintenant l’affaire de Trappes, à la fin de l’article Un seul parti, le parti de Dieu.... N’étant ni politologue ni politiste, et encore moins islamologue, mais simplement citoyen, je ne suis pas resté insensible à cette affaire que, sur un tout autre sujet j’évoquais récemment (en aparté) par ces quelques mots lapidaires : « l’affaire de Trappes et tout ce qu’elle révèle de dits et de non dits ». Je ne connais Trappes que parce que j’ai pu en lire, et (...)

  • Un seul parti, le parti de Dieu...

    22 février, par René Merle

    Oui, « Un seul parti, le parti d’Allah », ainsi disait en 1978, avant même son retour en Iran, le guide de la Révolution iranienne Khomeiny, généreusement hébergé par la République française. J’avais alors suffisamment l’âge de raison pour m’en souvenir aujourd’hui. C’était le moment où Michel Foucault, Jean-Paul Sartre et tant d’autres saluaient la révolte des opprimés et la gifle donnée à l’impérialisme américain, en tenant pour épiphénomène la prégnance religieuse. De retour en Iran, Khomeiny ne se fit pas (...)

  • Religions ? Ce en quoi je crois

    15 février, par René Merle

    Devant l’affirmation croissante et impérieuse des diverses racines religieuses (judéo-chrétiennes si je comprends bien en ce qui nous concerne), devant le tsunami actuel des affirmations, injonctions, intolérances religieuses de tout poil, je dirai que je m’en tiens à ce que peut tout simplement ressentir un être humain de notre temps, même s’il n’a jamais lu Spinoza : l’homme est un mode fini de la substance infinie, qu’il appréhende par sa raison et sa pratique. Libre à qui veut d’imaginer un être (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 75

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP