La Seyne sur Mer

Accueil > Histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui > XIXe siècle (jusqu’en 1914) > XIXe siècle (jusqu’en 1914) - Auteurs > Hugo, le passé...

Hugo, le passé...

samedi 27 mars 2021, par René Merle

Prisonniers du passé ?

Le passé ne veut pas s’en aller. Il revient
Sans cesse sur ses pas, reveut, reprend, retient,
Use à tout ressaisir ses ongles noirs, fait rage ;
Il gonfle son vieux flot, souffle son vieil orage,
Vomit sa vieille nuit, crie : À bas ! crie : À mort !
Pleure, tonne, tempête, éclate, hurle, mord.
L’avenir souriant lui dit : Passe, bonhomme.

J’extrais ces quelques vers sur le flux du temps [1] d’une magnifique pièce datée de 1846, complétée en exil en 1855, et publiée dans les Contemplations, réponse à un vieux marquis de ses parents qui lui reprochait son évolution politique :
https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Contemplations/Écrit_en_1846_–_Écrit_en_1855

Notes

[1Cf. : Le flux du temps.

Répondre à cet article

| Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP